Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 01:53



Chez nous rien n'est arbitraire et rien n'est gratuit. Tout est dans l'ordre strictement organisé, scrupuleusement structuré, exactement précisé ,précisément défini et indéfiniment détaillé..Pour toute chose il faut une autorisation..Nous sommes tellement bien organisés que même pour penser il faut demander une autorisation. On doit justifier à nos autorisateurs pourquoi on doit penser et surtout pourquoi on a choisi de penser comme on va penser..Une fois nous avons obtenu le permis de penser mais en silence en attendant de pouvoir obtenir le permis de penser en chuchotant..Oh comme c'est réconfortant d'avoir l'impression de penser ça donne l'illusion d'être libre et quand on réussit c'est comme si on obtenait l'impossible ..bien évidement ceux qui pensaient tout haut risquaient de déranger ceux qui pensaient tout bas et surtout ceux qui ne pensaient pas du tout ou même qui refusaient de penser.. Et c'est normal ... une fois on a accordé à ceux qui pensaient tout bas la permission de penser tout haut..Alors C'était le chaos..Le silence était devenu bruyant et la pensée dans le silence était devenue dangereuse..Le silence s'est propagée..Chacun gardait son silence pour soi et chacun avait compris ce que le silence de l'autre signifie comme message. Tout le monde devenait informé du secret de ce silence lourd et pesant...on parlait en silence on s'insultait en silence on se bousculait en silence on se braquait en silence...on procèdait même à des règlements de compte en silence. .oui il n'y a pas plus dangereux qu'un silence penseur. un bruit courut jusqu'à la police qui a fait une enquête dans le silence et est intervenue pour imposer dans le silence l'ordre le plus absolu le plus totale , le plus général et ce conformément au formulaire conçu à l'occasion qui stipule le modèle de penser de manière strictement organisé scrupuleusement structuré exactement précisé et précisément défini et indéfiniment détaillé ,rigoureusement justifié , justement rigoureux et finement fignolé... il a été donc décidé de ne penser que dans la condition de laisser des traces écrites...depuis l'ordre de penser par écrit a été décrété... mais comment penser par écrit sans passer par le silence ; et pour penser par écrit il faut des journaux ..et comme nous n'avons pas de papiers comment devons nous échapper à l'autorisation de journal .comment écrire sans laisser une trace écrite .Alors nous avons décidé que l'écrit ne soit pas forcement dans un texte mais que chacun donne à son visage la forme d'un journal illustré .. Alors des comités de rédaction de la mimique s'est instauré...le corps était le texte et l'expression en était le style...depuis notre ville était devenu bourrée de journaux de revue et de livres.. elle était devenue le grand carrefour de la pensée qui bouge. les gens sortaient pour se lire dans les visages et se livrer aux regards.. sur fond de bruit de la ville tout le monde se met à danser la pensée du ventre..cette danse de la pensée du ventre à permis aux plus doués de rentrer dans le ventre de la pensée...voila une forme de penser avec un propos un discours dont l'autorisateur n'est pas habitué...en effet ce langage étrange reconstitue les douleurs cachées les espoirs frustrés les paroles étouffés la soif de vivre la faim de découvrir ...et les revendications qu'il a pensé pouvoir interdire et qu'il a cru pouvoir effacer... chaque corps dans sa singularité était devenu pluriel parce que dans son fond il intègre solidairement l'autre ...chaque corps est devenue plus qu'un meeting ou plus qu'une assemblée générale ..pour l'augmentation du salaire les fronts sont devenues banderoles pour exiger la liberté de la presse et des medias les regards sont devenus affiches pour une santé meilleure et pour tous les gestes sont devenus slogans .contre l'augmentation du loyer les accolades remplacent l'approbation les clins d'œil remplacent les signatures des façons de marcher remplacent les mots d'ordre...avec le corps et sans paroles les pensées manifestent et défient l'état de siège...mieux encore avec le corps le rire prend sa place et devient chef d'orchestre..




Partager cet article

Repost 0
Published by ben yaglane - dans pensées
commenter cet article

commentaires

Cherif Oueslati 07/11/2009 01:21


Salut Mr Raouf
  Je suis citoyen Tunisien Vivant à Stockholm (Suède) depuis près de 32 ans et je suis vraiment un de tes fans les plus dévoués parce que je trouve en toi, icke seuleement un comédien de grand
Kaliber mais aussi l'homme qui peut vraimemnt se tioir debout devant tous les hinder et les diffucltés qui ne sont guère minimales soit venant de la Presse qui est toujours acharnée contre toi, et
seul Dieu sait pourqoui, certains soit par responsables dans le domaine culturel et ce peut-être, parce que tu es audacioeux et courageux, mais cher Raouf je suis ou nous sommes les tunisiens de la
Suède privés de jouir de ta Comédie qui vise la réalité du citoyen tunisien bil tu ne te Manifeste pas chez nous, la dernière fois tu y étais, je n'ai pas eu la chans dy être présent. Rend nous
visite un de ces jous.Je te souhaite bon courage, bonne réussite et dans ta vie professionnelle et ten vie familiale. God bless u


Mme Ben T 20/09/2008 15:04

Le silence parfois est une sorte d'expression. Et d'ailleurs le silence peut être une sorte de correction.

Mme Jemli 12/09/2008 09:44

Salut messieurs,
En effet, c’est juste depuis la semaine passée que j’ai commencé à découvrir ce blog. C'est-à-dire que je n’ai pas tout lu. Mais chaque fois que je visite cet espace j’essaie de lire le maximum d’articles et de commentaires. Et aujourd’hui, en visitant cette page, je me suis rappelée de 2 choses qui se résument en :
1- « الجمرة لا يحسّ بلسعها إلاّ الذي يقف عليها والنّار لا تحرق إلاّ في موضِعها. »
2 –التّشكّي لا يحلّ المشاكل لكن يفيد ...
Et c’est alors pour cela que je voudrais dire quelque chose à tous, car, il vaut mieux que cet espace soit riche et nous aide à progresser en discutant. Je ne crois pas que le créateur de ce Blog veut que la discussion soit verticale : entre lui et son public. Ce qui nous rejoint à mon avis c’est le bien de notre pays, non ! نحن ننقد ولا ننتقد.
Je dis alors : Quand on se sent obstaclé ou censuré, on se fâche, on s’éclate parfois... c’est humain. C’est pour cela que je ne trouve pas le créateur de ce Blog se lamenter. MAIS, il se défoule à la présence de tout le monde, son droit humain, d’ailleurs il ne fait mal à personne, et en plus il dit des vérités, je crois. N’importe quelle personne, quand elle se sent du mal, de la peine, de la douleur, elle le dit au gens qu’elle aime. Et Monsieur BENYAGHLENE le dit à son public, c’est normal. On ne doit pas le punir car il nous a fait confiance. Ce n’est pas juste. Au contraire, on doit l’écouter et c’est la démocratie, non !
MAIS aussi, ce que je rapproche vraiment à vous Monsieur BENYAGHLENE, c’est qu’après le défoulement, on doit se récupérer, et recommencer par une autre humeur, bonne et nouvelle force qui nous pousse en avant. On vous interdit de vous exprimer à CARTHAGE par exemple, EXPRIMEZ-VOUS là où il est possible. OÙ EST le problème !!? L’expression libre, responsable et surtout sincère trouve toujours son chemin. Alors ne sois pas trop sensible, je vous invite, monsieur, à être plus fort que ceux qui veulent vous décourager. Vous pouvez donner le MIEUX si vous vous concentrez sur vos nouveaux projets sans regarder derrière toi. Je vous souhaite tout le bien. Om Haythem

zied 12/03/2008 22:56

c'est a vie sa t3Abber ou pa c koi mon probleme!!!

hamady 29/02/2008 12:15

re-bonjour, l'artiste...
j'étais certain, que l'important pour toi ce n'est pas l'idée qui est importante, peu importe si elle est interessante ou non, peu importe si elle est fondatrice de quelque chose ou non, l'important pour toi c'est qui l'a écrit? il faut mettre un visage sur l'idée! à mon avis, un blog c'est un espace voulu par celui qui l'a mis à la disposition de l'autre afin d'échanger des idées sur des thèmes plus ou moins proches de l'un comme de l'autre... j'ai remarqué, malheureusement, que pour toi ton blog est une fin en soi, pour faire "in" en étalant tout juste les commentaires, en se satisfaisant du nombre d'intervenants ( quels que soient leurs critiques)et ça serait encore plus chic si les débatteurs sont d'une élite donnée... donc leurs identités sont plus importantes que leurs idées... la preuve c'est que tu ne réagis que pour dire merci! je suis désolé, il faut débattre avec ceux qui t'interpellent sérieusement pour que ton "éspace offert" soit un lieu d'où peut jaillir des idées qui serviraient de base pour une autre culture qui s'inscrirait dans l'universel... pourquoi pas!
je continue à penser que si " obstalés" ou "obstacleurs" (pour reprendre ton expression)que nous sommes, c'est dans nos têtes qu'on l'est et pas ailleurs. il suffit de voir ailleurs dans d'autres contrées telle que l'Amérique latine ou l'Asie, qui souffrent des mêmes obstacles que nous, les artistes là bas souffrent peut ête des mêmes obstacles et parfois pire, n'ont jamais cherché à trouver des excuses pour faire exploser leur génie créateur, et ils ont du génie...
quand on est très limité, on se refuge derrière les barricades avec le seul souci de sauver son fond de commerce des concurrents, dans un esprit grégaire et petit...
je te le redis, je ne suis intervenu que parce que je sens que ton vrai génie est encore enclavé dans ta tête et pas ailleurs... étonne-nous autrement et différemment... tu le peux...
Ton différend avec Nahdi je le vois autrement et si tu veux j'ai une idée?
Hamady

ben yaglane 03/03/2008 00:54

J’ai hésité de te répondre parce que j’ai senti un gout de polémique dans ta façon de vouloir débattre. Tu as commencé ton commentaire avec un préjugé à l’avance en disant : « ... j'étais certain, que l'important pour toi ce n'est pas l'idée qui est importante ...etc.»  Comment tu peux être positif avec un arrière pensé pareille ? Comment tu peux être objectif avec des idées préconçues. Mais en te lisant une deuxième fois je trouve que dans ce que tu dis il y’a un fond qui m’intéresse vraiment. Et franchement je préfère te lire encore plus pour mieux comprendre le sens de ta critique.je souhaite donc qu’on essaye ,dans ce blog ,  de développer un échange fructueux afin de servir, comme tu dis dans ton commentaire,  de base pour une autre culture qui s'inscrirait dans l'universel. Chiche. Alors soyons positifs. Et si tu permets , merci encore.

L'obstaclé

  • : Le blog de Raouf Ben Yaglane
  • Le blog de Raouf Ben Yaglane
  • : contactez moi sur Facbook: http://fr-fr.facebook.com/people/Raouf-Ben-Yaghlane/1660760965 La liberté d'expression ne suffit pas.Il ne suffit pas d' être libre , il faut être libéré.
  • Contact

Qui je suis ?

Désolé de ne pas pouvoir me présenter comme il faut car je viens de découvrir que je ne sais pas qui je suis au juste...

(Lire la suite)

Recherche

MES CHANSONS


Ma Chansons Ena-wena-mech-metfehmine.mp3


Référencement

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
ArabO Arab Search Engine & Directory
Site référencé par Aquitaweb.com
Art & Artist Blogs - Blog Catalog Blog Directory