Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 20:26

Après les obstacles que mon spectacle "Ech Ikouloulou" a rencontré et que j’ai eu l’occasion d’en parler dans mes articles précédents dans ce Blog ;(voire le lien http://www.benyaglane.net/article-18604407.html ) me voici, chers amis, affronté de nouveau aux même problèmes, si non pire, à cause de mon spectacle « Naabbar wella ma Naabbarch » dont j’ai obtenu le visa en 2005 .
Dieu sait ce que je fais pour échapper à la censure ; car je tiens à rencontrer mon public et à garder toujours le contact avec lui .Oui grâce à lui je respire et sans lui j’étouffe. Suis-je ,alors, censuré ? Officiellement non  mais je me trouve exclu de tous les festivals 2008 sans exception. La censure peut prendre des formes multiples et déguisées pour ne pas se montrer comme telle. En effet, en principe , et après les succès répétés que  mon spectacle a connus lors des dernières représentations que j’ai données au théâtre de la ville de Tunis (voire l'adresse du lien vidéo ci-joint)
http://www.benyaglane.net/article-20254734.html je devais pouvoir être programmé dans la majorité des festivals d’été 2008 ; surtout, pour le public des régions où je n'ai pas joué ma pièce "Naabbar wella ma Naabbarch" et dont certains sont venus jusqu’à Tunis pour me voir la présenter. Eh bien non. Je me trouve exclu de tous les festivals 2008 sans exception. Aucun des 370 festivals en Tunisie ne m'a programmé. Est ce que à ce point tous les directeurs des festivals me détestent. Je ne le pense pas. Est-ce à ce point, partout, le public en Tunisie ne veut pas de moi? Ont-ils, alors,fait un sondage pour aboutir à une telle conclusion? Ou est ce que à ce point mon spectacle 3Naabbar wella ma Naabbarch" ne plait à personne ? Et mes succès, de Mars-MAI et juin au Théâtre de Tunis, comme le prouvent les photos ici présentes, sont-ils à ces points virtuels ? Et la presse qui témoigne de ces succès et qui titre "le public en demande encore" est ce de la fiction? je vous laisse deviner la réponse. Je suis exclu parce que je tiens des propos qui mettent en dérision l'établi, le faux et le semblant. Je suis exclu parce que dans mes déclarations à la presse et aux médias j’ai, souvent, dénoncé le vide culturel qui règne dans nos régions. Je suis exclu parce que je revendique pour mes collègues, qu’ils puissent, eux aussi et partout en Tunisie, trouver les moyens de rencontrer leurs publics.
Voilà  pourquoi, je ne prétends pas que, parce que j'ai des problèmes que forcément la culture va mal, mais c'est parce que précisément la culture va mal, que moi, comme des dizaines d’autres, j'ai des problèmes. Je suis convaincu que le paysage culturel, grâce aux lois et les moyens financiers qui sont consacrés à la culture, peut être mille fois plus riche et mille fois mieux que ce qu’il est maintenant. Alors pourquoi ce n’est pas le cas ? La réponse, pour moi, est évidente. C’est parce que chez nous La culture n’est pas structurée en fonction des règles d’organisations propres aux professions culturelles ; et de ce fait elle ne peut pas répondre aux besoins culturels du pays. Parce que aussi les acteurs de la culture, créateurs dans tous les domaines, ne sont pas associés à l’encadrement professionnel de la culture et de ce fait n’importe qui peut avoir de l’autorité sur la culture. Souvent on voit gérer un festival comme on voit gérer une superette. Pourquoi ? Parce que les administrateurs culturels n’ont pas, toujours, la totalité du pouvoir sur la culture et de ce fait ils deviennent incompétents dans leur domaine. La plupart de ces administrateurs n’ont comme soucis majeurs que de se servir de leur fonction pour passer à d’autres fonctions qu’ils concédèrent meilleures ; car, pour nombreux d’entre eux, c’est une bonne promotion que d’être  nommé secrétaire général du RCD ou gouverneur. Cela les assure d’être bien placés auprès du pouvoir et des centres de décision, au lieu que ce soient eux qui  rassurent ce pouvoir qui les nomme de bien exercer leurs mission pour le bien fonctionnement culturel. Alors, Comment peuvent-ils se soucier des besoins culturels des citoyens si eux ne ressentent pas l'obligation et l’urgence culturelle. Dois-je comprendre que je mérite d'être exclu parce que je me suis donné le droit et le devoir de m'exprimer sur ce qui me concerne. Désolé ! Mon franc parler dérange les responsables concernés parce que je désigne le mal et surtout parce que je n’utilise pas le "bendir" pour tenir mes propos. Désolé, c’est parce que j'assume mon choix d'être artiste que je me donne le devoir de critiquer et dénoncer l'incohérence car tout ce qui touche à la culture me concerne. Tout artiste digne de ce nom se doit d'être concerné par la situation de son collègue. La moralité de l'art rejette l'indifférence.
Il  paraît, donc, que mon spectacle ne convient pas à l’actualité. Mais je suis sûr que la censure déguisée et l'exclusion qu'on me fait subir, n'empêcheront pas le public d'agir; car, La culture ne concerne pas que les artistes. Cher public, Chers amis, la parole est à vous.  

 Raouf Ben Yaghlane.

Partager cet article

Repost 0
Published by ben yaglane - dans CULTURE
commenter cet article

commentaires

Mme Jemli 10/09/2008 15:16

إذا كان المنع الذي تعاني منه والمحاصرة أو العرقلة التي تشعر بها تثير فيك الغضب يا سيّدي فاعلم أنّ في ذلك خير لك لم يرده لك من أراد تهميشك وكما يقال ربَّ ضارّة نافعة. فقد يفيدك مَن يريد لك الشّرّ مِن حيث لا يدري. وعسى أن تكرهوا شيئا جعل اللّه فيه خيرا كثيرا.إنّ الخير فبما يختاره اللّه. ثق بذلك. وثق باللّه فهو وحده العادل. المهمّ الصّدق في العمل والقول، بالصّدق والعمل الصّادق المستمرّ لا يُهزم الإنسان مهما أحاط به الأشرار. ومهما غضبتَ عندما تشعر أنّك قد ظُلِمتَ، فإنّك في لحظة الصّفاء، حين تجلس مع نفسك وتتخلّص من الغضب، سترى أن في كلّ ما حدث لك هناك خير ينتظرك. لا تقلق يا سيّد رؤوف، سيكون الغد أكثر إشراقا. ستجد يومًا ما المكانة التي تستحق، بل سيعرف من كان يجهل مكانتك اليوم، أنّك كنت الأفضل وأنك تحبّ هذا الوطن فعلا وتغار على مجتمعك. سيقتنع يومًا ما من يعاديك اليوم أنّك الأحقّ وأنّك الأجدر. ولكن لا تهتمّ لما يحدث الآن. فدوام الحال من المحال يا صديقي. واعلم أنّ ما أنت بصدد معاناته يعانيه غيرك في التعليم وغيره من الميادين بدرجات متفاوتة. كلّ من أظهر حبّا قويّا لهذا الوطن وغيرة فعّالة على هذا المجتمع وعمل على الإفادة الحقيقية لأبناء مجتمعه، إلاّ ووجد من يعاديه ويعرقله ويحول دونه وهدفه. ولكن لحسن الحظّ أنّ هناك آذان أخرى صاغية تعمل على إعادة التوازن... فلا تقلق ستتذكر هذا ويكون من الماضي فأنت لك جمهور صادق يحبّك ويقدّر أعمالك وهو لا ينتظر على ذلك مقابل. المهمّ أن لا تستسلم وأن تتشبّث بالصّدق في أعمالك وتثبُتَ عليه. من القلب أدعو لك بالنجاح. مواطنة.

Amine 07/09/2008 15:19

Bonjour Raouf,
Inchallah tu retrouveras la scéne trés prochainement.
As-tu envisager les théatres europpéens et si c'est le cas merci de nous tenir informé sur les dates.
Ca nous ferait plaisir de te voir sur scéne.

ben yaglane 08/09/2008 16:15


Merci pour votre message . j'ai le plaisir de vous annoncer que je présente mon spectacle le 27 septembre à Genéve;C'est peut être lon de chez vous.je profite de l'occasion de vous souhaiter
Ramadhan mabrouk.Amitiés Raouf Ben Yaghlane.


Jamil 26/07/2008 15:36

Salam,
Tout d'abord je pense que comme disait Colt, tu devras écouter la voix de la sagesse avec ces solutions.
Cependant moi j'ajouterai qu'il faudrait continuer à mettre la pression aux directeurs de festival, de plus l'idée d'envoyer un courrier au président Ben Ali pour les prochaine élection présidentiel de 2009 pourrait faire évoluer les choses... Et d'ailleurs comme on dit fi tounes "ili stena khir mey tmena".

Mes amitiés.

Colt 25/07/2008 14:58

Tu dis qu'il y a 370 festivals? Donc et en toute logique, il y a 370 directeurs de festival. Personne d'entre eux ne veut te programmer. Certainement, plus que la moitié sont des festivals pauvres qui ne peuvent pas s'offrir ton spectacle pour cause de rentabilité (espace restreint ne pouvant accueillir un nombre suffisant de spectateurs pour rentabiliser ne fût ce que le prix que tu demandera). L'autre moitié pourrait avoir les moyens et la capacité logistique d'accueillir tes fans, mais 50% de ces directeurs de ces festivals ne sont pas encore mûrs intellectuellement pour accueillir ce type de spectacle franc-parler. ils ont peur, mais ils ne savent même pas de quoi ils ont peur. C'est comme ça !! Alors, essayer de les convaincre ce n'est que du temps perdu. Il reste finalement les derniers 25%, et celà sont certainement sous le poids de l'influence de ceux qui ne veulenet pas de ton spectacle, soit parce qu'ils sont alliés à tes concurents directs ou bien parce qu'ils veulent que les choses restent comme elles sont. Leur dire que tu veux ouvrir de nouvelles horizons pour le public ou bien traiter de sujets innovents n'est que parler à un sourd qui ne comprend rien à ce que tu dis. Et pourtant, ce que tu traites devrait ressembler à quelques choses qui a appertenu au passé dans un pays democratiquement moderne comme le nôtre.

Le plus simple pour tout ceux là, c'est de t'ignorer et comme ça, on evite tout type de problème, même s'il n'y en a pas ou qu'il n'y ait aucune chance d'avoir de problème, ils te refuseront. C'est ce qu'on appelle le refus de la discorde ou de la difference.
Si tu avais un spectacle de qualité mediocre traitant un sujet debile et qui pourrait faire rire, je suis sûr que tous ces festivals courront après toi parce que tu t'appelles Raouf Ben Yaghlane. Dès qu'il s'agit d'un sujet qui etait consideré à l'epoque comme sensible, je dis bien "etait" et vu que la mentalité de ces directeurs est restée archaique et ne se sont pas encore mise à jour, tu ne peux que subir cette ignorance.

Il n'y a que deux solutions cher Raouf, la première à moyen ou long terme et la deuxième à court terme. Celle de moyen terme est d'attendre que des jeunes prennent de plus en plus la direction des festivals car ceux là sont plus instruits et ont une ouverture d'esprit digne de directeur de festival des temps modernes, mais en attendant je te propose la première à court terme et qui fera mal au coeur pour ceux qui t'aiment te voir, c'est d'aller te produire dans les theatres europeens. C'est malheureux de le dire et ca privera notre très chère Tunisie d'un don d'une extraordinaire competance en matière d'art mais ca ne sert à rien de foncer droit dans le mur quand on est dans une impasse.

L'obstaclé

  • : Le blog de Raouf Ben Yaglane
  • Le blog de Raouf Ben Yaglane
  • : contactez moi sur Facbook: http://fr-fr.facebook.com/people/Raouf-Ben-Yaghlane/1660760965 La liberté d'expression ne suffit pas.Il ne suffit pas d' être libre , il faut être libéré.
  • Contact

Qui je suis ?

Désolé de ne pas pouvoir me présenter comme il faut car je viens de découvrir que je ne sais pas qui je suis au juste...

(Lire la suite)

Recherche

MES CHANSONS


Ma Chansons Ena-wena-mech-metfehmine.mp3


Référencement

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
ArabO Arab Search Engine & Directory
Site référencé par Aquitaweb.com
Art & Artist Blogs - Blog Catalog Blog Directory